"Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants" Antoine de Saint Exupéry

Le projet : la réhabilitation des terres de Meyras

Situées sur le plateau ardéchois les terres agricoles de Meyras ont été surexploitées pendant plus de 30 ans par l’agriculture conventionnelle. Le résultat que nous avons entre les mains aujourd’hui est un sol pauvre et érodé. L’enjeu donc est de régénérer les sols en ramenant  leur fertilité et leur stabilité. Pour cela nous prônons une agriculture intelligente qui favorise les solutions ingénieuses, non destructrices et régénérantes. 



Notre philosophie

Utiliser l’intelligence à bon escient

Une solution intelligente est par définition une solution durable. Ce que nous souhaitons c’est un système réfléchi, créatif, ingénieux, efficace. S’il est réfléchi il prévoit forcément les conséquences sur  du court et du long terme. Les ingénieurs créent des ponts pour qu’ils durent le plus longtemps possible. Autrement le pont ne vaudrait rien car il risquerait de mettre la vie de ses utilisateurs en danger. Pourquoi n’appliquons nous pas ce principe à tous les autres domaines ? Si une solution agronomique entraîne la perte de la fertilité et de la structure du sol sur du long terme, alors ce n’est pas une solution acceptable.

 

C’est pourquoi nous appliquons des pratiques agroécologiques, comme l’agroforesterie, et nous nous inspirons des principes de la permaculture. Ces systèmes, permaculturel et agroforestier, sont des systèmes qui s’auto-entretiennent, s’auto-régénèrent. Le but, à long terme, étant de se passer de plus en plus de l’intervention humaine. Ces systèmes sont aussi plus stables et donc plus sûr pour les générations à venir.